0 Panier
Ajouté au panier
    Vous avez items en panier
    Vous avez 1 item en panier
    Total
    Procéder au paiement Continuer les Achats

    Quoi de neuf chez Hikari Editions ?

    Découvrez le nouveau roman "Bière chaude guerre, froide" de Bruno Lapeyrie

    Du nouveau chez Hikari Éditions... 

    Après un peu plus de deux ans de travail, une cinquantaine d'apéros, des voyages, des dizaines de rencontres et d'amis... Le roman "Bière chaude, guerre froide" est enfin sorti !

    Le roman raconte l'histoire d'Adrian, qui commence par une rencontre, qui va changer la vie de deux jeunes hommes dans la Roumanie des années 80. Par amour et par manque de liberté, Adrian et Maty vont se lancer dans un long périple à travers la moitié de l'Europe afin de fuir la dictature communiste de Ceaușescu.
    L'auteur Bruno Lapeyrie vous livre l'histoire de ce personnage, à travers un roman fleuve, qui traverse la grande histoire des années 80 à nos jours, par la petite histoire, intimiste, d'un homme qui a choisi l'amour et l'amitié pour définir sa vie. Plongez dans ce road movie palpitant ! 

    Retrouvez "Bière chaude, guerre froide", sur notre boutique en ligne et en librairie le 07 février 2020 ! 

    Deux nouveaux Portraits de ville chez Hikari Éditions !

    Deux nouveaux Portraits de ville chez Hikari Éditions !

    Envie de voyager le temps d'un séjour, d'un week-end... ? 

    Hikari Éditions vous propose en prévente, deux nouveaux portraits de ville dans la collection Vivre ma ville. 

    • "Portraits de Belgrade" de Solenn Cordroc'h, entre histoires et anecdotes de locaux, voyagez dans les rues de cette capitale attachante et généreuse. 
    • "Portraits de Seattle" de Marion Laur, portrait d'une ville jeune, entre mélanges de couleurs et de cultures... Emparez-vous des clés de cette cité moderne. 

    À découvrir dès maintenant dans la collection Vivre ma ville et dans les nouveautés Hikari ! 

    De nouveaux imagiers bilingues vont paraître très prochainement !

     

    Destinée aux jeunes enfants, la collection des imagiers permet de découvrir une nouvelle culture et une langue, et de débuter son apprentissage. Les livres, à destination des petits lecteurs de 0 à 3 ans, sont des outils ludiques et indispensables, notamment pour les familles bilingues ou issues d’une double culture. En carton, ils permettent une bonne prise en main et facilitent la lecture. 

    Deux nouveaux tomes dans la série des imagiers japonais, dont : 

    • Mon imagier japonais En balade : dans ce quatrième tome, partez en balade avec votre casse-croûte, vos chaussures et votre vélo pour aller voir le soleil, les fleurs et les coccinelles ! 
    • Mon imagier japonais Je compte : à travers ce cinquième tome, votre enfant apprendra à compter en japonais, tout en enrichissant un peu plus son vocabulaire. 
    La collection s’agrandit pour découvrir de nouvelles cultures avec Mon imagier arabe, Mon imagier vietnamien et Mon imagier chinois, Les animaux du calendrier !

    Il y a 30 ans : le massacre de Tiananmen

    C’est un drôle d’anniversaire. Il y a 30 ans les étudiants chinois se révoltaient et envahissaient au printemps le centre de la capitale chinoise. Pendant près de deux mois, leur révolte aura fait espérer un vent démocratique sur la Chine. Mais dans la nuit du 3 au 4 juin, le régime de Pékin décida de liquider dans le sang les espoirs de la jeunesse de son pays.
    Chez Hikari, c’est un anniversaire particulier. Nombre d’entre nous ont passé des années en Chine, avec les fantômes de Tiananmen comme décor permanent. Cette commémoration est essentielle pour nous. Nous proposons deux livres originaux. Deux histoires intimes, personnelles, qui s’inscrivent dans la grande histoire.

    Pierre Haski, d’abord, nous raconte le destin de « l’homme qui a défié Pékin » : Liu Xiaobo. C’est un nom que le monde a déjà presque oublié. Ce n’est pas un hasard. Le régime chinois fait tout pour que nous l’oubliions, multipliant la censure à l’intérieur de ses frontières et les pressions envers le reste du monde.
    Car les maîtres de Pékin considèrent toujours Liu Xiaobo, pourtant mort dans une prison chinoise en 2017, comme la pire menace pour leur contrôle absolu du pays.
    En 2010, lorsqu’il a reçu le Prix Nobel de la Paix, il est devenu l’égal d’un Nelson Mandela ou d’un Vaclav Havel, l’un de ses modèles. Mais le monde savait si peu de choses sur lui.
    Dans ce livre, Pierre Haski, éditorialiste sur France Inter, qui a rencontré souvent Liu Xiaobo lorsqu’il était correspondant à Pékin, révèle enfin le destin de ce héros méconnu. Au fil d’une longue enquête de Taipei à New York en passant par Berlin, ses proches parlent de leur Liu Xiaobo, l’homme libre qu’il était, d’un courage insensé. Depuis la place Tiananmen où il était le grand frère des étudiants en révolte jusqu’aux JO de Pékin, pendant lesquels il rédigeait avec des centaines d’intellectuels chinois la charte 08, programme pour une transition démocratique pour la Chine.
    Voici donc un destin qu’il ne faut pas oublier. Parce qu’il traverse et questionne l’histoire d’un pays qui est installé dans nos vies. Parce qu’il réécrit, sans concession, une éthique de l’existence universelle.

    Laure Guilmer, elle, nous entraine également dans une histoire intime dans "la Française de Tiananmen". Elle a vécu par hasard un événement qui a fait trembler la Chine. Et le monde. C’était en 1989. Pendant cinquante jours, elle a vécu avec les étudiants de Pékin l’occupation quotidienne de la place Tiananmen. La contestation s’est terminée dans un bain de sang le 4 juin 1989. Sous mes yeux.
    En 1989, son année chinoise ne s’est pas arrêtée au fracas de Tiananmen. Elle s’est poursuivie pendant six mois dans les provinces chinoises, au milieu de leurs habitants. Cela fait trente ans. Cela semble loin. Mais il est impossible d’oublier.
    Elle a voulu marquer cet anniversaire et est retournée à Pékin en 2019, confrontant sa mémoire des événements à celle de ses amis de l’époque.

    Deux livres essentiels pour comprendre la première puissance mondiale. Ce géant aux pieds d’argile qui refuse toujours de regarder en face ce qui s’est passé à Tiananmen, il y a 30 ans.

    Deux nouvelles collections chez Hikari Editions

    Chers amis d'Hikari Editions,

    Nous allons lancer dans les prochains mois deux nouvelles collections, qui vont décliner notre ligne éditoriale vouée à la découverte du monde.

    "Rencontres"
    Dans cette collection, une dizaine de rencontres permettent d'éclairer une question internationale. Nous préparons ainsi "Rencontres entre les deux Corées : l'impossible réunification" ou "Rencontres à Calais : sur la route des migrants".

    "Le Quotidien"
    Dans cette collection, nous voulons aborder un pays par la proximité. Chaque livre sera constitué de plusieurs dizaines d'entrées qui racontent la vie de la population par ses aspects les plus quotidiens : comment on dort, comment on travaille, comment on aime, comment on mange, etc. Le premier titre sera "Le quotidien des Coréens".

    Avis aux auteurs, nous espérons que ces deux collections vont vous inspirer.